L’entrepreneur, le chef d’entreprise d’une TPE ou PME, le consultant free-lance, les dirigeants d’une coopérative ou d’une association peuvent être satisfaits du développement de l’activité qu’ils dirigent, cependant cette activité n’est pas à l’abri d’aléas qui peuvent en perturber le bon fonctionnement.

Malgré leur réussite, ces dirigeants ne sont pas omniscients et ne sont pas des surHommes. Dans un environnement en évolution permanent tant sur le plan économique, social, législatif ou technologique, face à une concurrence de plus en plus exacerbée, le dirigeant a un besoin permanent d’actualiser ses fondamentaux managériaux, de s’approprier de nouveaux outils (comme le digital) pour améliorer la performance de son organisation, pour mieux accompagner l’évolution des besoins de ses clients, de ses adhérents pour saisir de nouvelles opportunités.

formation-dirigeant

Le dirigeant doit donc être capable régulièrement de s’extraire de la gestion quotidienne de son activité, pour prendre du recul, pratiquer des remises en question, accéder à de nouvelles connaissances, de nouveaux outils. Le développement de ses compétences managériales est indispensable pour assurer le développement et la pérennité de son activité.

Se former régulièrement est donc une ardente obligation, mais pour que cela soit vraiment utile pour son activité, le dirigeant doit s’adresser à des formateurs qui ont une expérience avérée de ses préoccupations et de ses besoins.

Il s’agit en effet moins d’une formation théorique que d’une formation pratique appelée aussi formation développement. Le formateur doit ainsi non seulement apporter des connaissances et des outils adaptés mais il doit aussi impérativement en faciliter l’appropriation et la traduction immédiate dans le management de l’activité en s’adaptant aux réalités de celle-ci. Le terrain d’exercice devient alors l’entreprise elle même.

Les dirigeants qui réussissent ont tous deux points en commun… ils savent s’entourer de compétences externes et ils se forment régulièrement ! Bref il faut anticiper pour ne pas subir.